TEXTE n°8

Titre : ET SI ON S'ENGAGEAIT POUR DIMINUER LES EMISSIONS DE CO2 QU'ON GENERE !

Date: Vendredi 15 Septembre 2000
Mots clefs : ACTION, CO2, GREENHOUSE GAS, GHG, CDM, KYOTO

Résumé : Vu que l'on émet du CO2 par l'utilisation de nos équipements, pourquoi ne pas s'investir dans la diminution du CO2... par quelques simples clics ?

=> mes liens environnement

Nos activités contribuent à l'augmentation de la quantité de GHG dans l'atmosphère. On appelle cela l'augmentation de l'effet de serre. Il faudrait limiter cette augmentation, et je pense que nous pouvons, chacun, contribuer à cet effort.

A l'image de ce qui se fait sur "The Hunger Site", même si leur approche n'est pas très efficace aujourd'hui, je me dis qu'il est possible de responsabiliser certains utilisateurs d'ordinateurs, internautes, en les faisant venir sur un site où, en cliquant sur un bouton, des sponsors feraient une donation pour des Mécanismes de développement Propres (CDM, "Clean Development Mechanism").

Je m'explique : si l'on arrive à évaluer la contribution "directe (on dit "Scope 1")" des humains à l'augmentation de l'effet de serre, ainsi que la contribution en terme de consommation d'électricité (on dit alors "Scope 2", qui comprend les impacts Scope 1 + ceux de l'électricité consommée), alors il pourrait être possible:

  1. de montrer les différentes possibilités pratiques pour DIMINUER cette contribution,
  2. de donner la possibilité de réaliser des dons pour COMPENSER la contribution restante.

Cette attitude serait dans la ligne droite de la conférence de Kyoto, destinée à tous les gens qui disent vouloir agir pour la planète, contre l'effet de serre.

Je viens de créer le compte http://www.co2freesurf.com pour remplir cette tache...

Je compte y mettre, à terme :

A l'image du nom du site, je le veux ludique et didactique. L'approche première sera un clic sur un bouton "donation" qui permettra à l'internaute de compenser son surf sur Internet pendant par exemple 10 heures en termes d'effet de serre. Ainsi, les impacts de Scope 2 de son surf, i.e. essentiellement les impacts de l'électricité consommée par son ordinateur, seront compensés par un don de sponsors à un fond CDM géré par un partenaire.

Ensuite, dans un second temps, les internautes pourront aller sur le site pour :

  1. récupérer les informations qui s'y trouvent,
  2. évaluer leurs impacts de Scope 2,
  3. contribuer, par un versement d'argent dépendant de leurs impacts Scope 2, à la compensation de ces impacts de Scope 2 par la réalisation de CDM.

Je me dis que c'est possible d'agir et de responsabiliser.

Je me dis qu'il y a vraiment peu d'informations quantitatives disponibles permettant aux individus d'agir, les écologistes utilisant le plus souvent des arguments passionnels qui finissent par s'user parce qu'il semblent inefficaces ou critiquables. Je sais que la diminution engendrée ne représentera pas forcément un énorme pourcentage de la quantité de GHG émise...

Je sais aussi que l'internaute, c'est aussi un employé, un cadre ou un dirigeant. Si beaucoup d'internautes étaient sensibilisés, alors, dans leurs entreprises, ils pourraient aussi commencer à réveiller leurs collègues... et faire boule de neige.

Voilà pourquoi je me lance dans ce nouveau site Web. Cela va me demander du travail...

Retour en haut de page : retour en haut de page
Accès au sommaire, http://mesvoyages.net
Voyages et Environnement, le site de Philippe OssetCompteur