TUNISIE en Novembre 1999

Cliquez sur une petite photo pour voir un agrandissement...
Cliquez pour voir directement quelques photos

Récit de mon voyage en Tunisie

Monastir : forteresseJe suis parti quatre jours en Tunisie à l'occasion d'un week-end long. J'avais des jours de vacances à prendre, et des milles à utiliser sur Lufthansa. J'avais aussi besoin de me changer les idées et de me reposer.

Je suis arrivé à Tunis, en avion donc, et j'ai loué une voiture chez un loueur à l'aéroport. J'ai payé d'ailleurs assez cher relativement à la voiture que j'ai eue. Cependant, elle était en bon état, et j'ai pu rouler sans m'en préoccuper. Le service était donc bon.

Après avoir jeté mon sac dans le coffre, muni d'une carte routière Michelin au 1/1 000 000 et de mes bonnes intentions, j'ai quitté l'aéroport, direction Tunis. Il faisait déjà nuit. Je ne voulais pas passer la nuit à Tunis, mais plutôt me rendre plus au sud, sur la côté. J'ai choisi Hammamet, ville touristique bien classique, mais que je pensais agréable, et joignable pour un premier soir. C'était tout à fait adapté pour un premier soir ! J'ai pris l'autoroute, et j'ai eu un premier contact avec deux militaires qui me demandaient où j'allais. Surpris, et un peu inquiet, je leur ai dit ma destination. Cela n'allait pas ! En fait, ils faisaient du stop... ce ne fut pas la dernière fois que cela m'est arrivé, et on s'y habitue bien à la fin.

Maison à Hammamet, vue de mon hotelJ'ai trouvé un hôtel presque vide et pas trop cher en arrivant, au bord de mer, et j'ai découvert ce que la morte saison avait d'agréable : pas de monde, les rues pour soi, et les gens accueillants dans les hôtels et les restaurants. Le lendemain, après un tour sur la plage, j'ai repris la route, direction Kairouan. C'était agréable de rouler au milieu de nulle part, presque en plein désert, avec de très rares maisons, au soleil. J'ai pris un jeune avec moi car la voiture de son père était en panne, et je l'ai déposé chez son oncle à Kairouan. Ce dernier voulait absolument me vendre un tapis, ce que j'ai refusé. Après une courte visite de la ville, je suis retourné vers la côte, direction Sousse, et ensuite Monastir. J'ai découvert plus tard que cette ville est aussi très connue, car celle de la famille d'un président...

Pour moi, Monastir fur très agréable. C'est une ville calme, toute blanche, et j'ai trouvé dans l'après midi un super petit hôtel en bord de mer, un peu à l'écart. Ils m'ont donné une chambre toute blanche, avec balcon sur la mer, vue imprenable, odeurs marines garanties. J'ai beaucoup apprécié, et je suis resté deux nuits. J'ai donc eu une journée pleine pour visiter la ville, et j'ai donc folâtré, visité le fort, fait quelques courses (avec négociations) et dégusté le soir un couscous que j'avais commandé à midi (étonnamment, il est dur d'avoir un couscous dans un petit restaurant, car cela demande de la préparation... et donc il n'est pas à la carte). Je me suis vraiment reposé, allant sentir les embruns à plusieurs moments, me baignant en fin de journée. Un orage s'abattit sur la ville à la nuit, avec ses éclairs tombants sur la mer.

Rass El MelahJ'ai passé le dernier jour à remonter la côte vers le Nord, jusqu'au Cap Bon; J'ai alors traversé plusieurs villes sympathiques, au milieu des embouteillages et des marchés, comme Nabeul, Korba, Menzel Temime... J'ai visité le fort de Kerkouane (repas en plein air avec une vue vers le Cap Bon), et je me suis promené dans les environs d'El Haouaria. Le soir, je suis retourné vers Tunis, et l'aéroport, puisque je prenais l'avion le lendemain matin. Après avoir tourné, j'ai finalement trouvé, très tard, un hôtel ouvert (dur) où j'étais le seul client, cher et pas propre. J'ai repris l'avion le lendemain matin, content de ce court séjour, avec un très bon souvenir de Monastir.

Album Photo

Cactus avec figue de barbarie, au bord de la route En route vers Kairouan
Monastir : forteresse Monastir : forteresse Palmier à Monastir Palais à Monastir
Bateau en face de Monastir Ressac Mediterrannéen Collecte du verre à Monastir
Fort d'Hammam Rezèze : entrée Fort d'Hammam Rezèze
Cap Bon : de là, on voit l'Italie Cap Bon : les cavernes

Retour en haut de page : retour en haut de page
Accès au sommaire, http://mesvoyages.net
Voyages et Environnement, le site de Philippe OssetCompteur

La différence entre un désert et un jardin n'est pas l'eau mais l'homme.

Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Bolivie, Chili, Corée, Costa Rica, Egypte, Espagne, Finlande, France, Grèce, Grande-Bretagne, Hongkong, Inde, Indonésie, Italie, Japon,
Kazakhstan, Kirghizistan, Madagascar, Maroc, Mexique, Népal, Norvège, Pérou, Pologne, Portugal, Suisse, Tanzanie, Tchéquie, Thaïlande, Tunisie, URSS, Uruguay, USA, Venezuela, Vietnam