THAILANDE en Août 1993 : visites culturelles

Page précédente de 1993 Retour à l'album sur la Thaïlande Page suivante

Mes visites culturelles en Taïlande

Toits dorés d'un temple à Chiang Maï Statue couverte de petits bouts d'or que viennent mettre les fidèles

Je suis remonté de Bangkok vers le Nord avec Rommé et nous avons visité quelques villes royales : Ayutaya, Phitsanulok, Sri Satchanalaï et Sukotaï. Cela nous a pris 3 jours au total, c'est à dire quelque chose que nous voulions rapide au début de notre voyage.

L'état d'esprit en Thaïlande est bien sûr très commercial avec les touristes. Certains reprochent cela. Pas moi, car cela reste raisonnable (cela ne l'est pas toujours dans d'autres pays). Seuls les prix augmentent... et alors, quelle importance ! Vous avez les moyens, en comparaison aux leurs, même si vous êtes routard désargenté. Il est bien qu'ils profitent un peu des touristes. Ce qui me gène plus c'est le harcèlement, que l'on ne trouve pas (en 1993) en Thaïlande.

Bouddha drapéJe dis tout cela, car, en fait, la visite des temples Thaïlandais montre un état d'esprit calme et serein. Un état d'esprit propice à la contemplation. Les temples sont quelque chose de plaisant, en général grands. Il y a des bouddhas partout et, ce qui donne une impression étonnante, parfois les statues sont drapées d'un tissus orange vif (ou orange clair quand le temps et la pluie ont fait leur ouvrage). Cela arrive bien sûr en ville, mais aussi dans des coins très reculés.

Pêcheurs près des temples

Nous avons visité les temples et nous sommes remontés vers le Nord en bus, allant de ville en ville, nous déplaçant sur le mode local. Nous n'avons eu aucun problème d'attente, d'erreur sur la destination, d'accident ou de panne. Tout est bien allé. Tant mieux. Il pleuvait parfois des cordes pendant plus de 4 heures. Dans ce cas on est mouillé !

Pont définitif sur la rivière Kwaï Vue au raz d'un temple...

Tout seul, lors de mon autre voyage, je suis allé sur le pont de la rivière Kwaï. Cela vaut la peine, car il y a un (petit) musée de guerre, et on peut visiter le cimetière. Mais c'est surtout pour les britanniques et les australiens, les seuls à avoir eu un grand nombre de prisonniers travaillant, et donc décédant, sur ce pont. Pour un français comme moi, l'intérêt est plus la satisfaction d'une curiosité historique principalement motivée par le film et le livre qui en parlent. Prendre le train sur la voie de chemin de fer qui passe sur le pont "définitif" est l'expérience la plus intéressante de la journée, car les étais en bois sont parfois présents et paraisent bien faibles le long de la voie.

Page précédente de 1993 Retour à l'album sur la Thaïlande Page suivante

Retour en haut de page : retour en haut de page
Accès au sommaire, http://mesvoyages.net
Voyages et Environnement, le site de Philippe OssetCompteur

Le mille-pattes ne s'arrête pas pour une patte boiteuse.

Afrique du Sud, Argentine, Bolivie, Chili, Corée, Costa Rica, Egypte, Espagne, Finlande, France, Grèce, Grande-Bretagne, Hongkong, Inde, Indonésie, Italie, Japon,
Kazakhstan, Kirghizistan, Madagascar, Maroc, Mexique, Népal, Norvège, Pérou, Pologne, Portugal, Suisse, Tanzanie, Tchéquie, Thaïlande, Tunisie, URSS, Uruguay, USA, Venezuela, Vietnam