RUSSIE (URSS) en novembre 1991

Voici le récit d'une semaine à Moscou, pour visiter et jouer au rugby. Vous pouvez choisir un sujet ou lire l'ensemble du texte...

Cliquez sur une photo pour la voir en grand...

Retour en haut de page L'invitation

Saint Basile, sur la place rouge

Fin 1991, j'étais à l'école en train de finir mes études, et j'étais dans l'équipe de rugby. Nous avons invité en juin 1991 une équipe de rugby à 7 de l'Université de Moscou. Nous les avons hébergé à la résidence universitaire de l'école, et accompagné dans Paris pour quelques visites, en toute amitié. Et, l'année scolaire suivante, nous avons reçu une invitation pour nous rendre à Moscou jouer deux matchs de rugby contre eux au cours d'une semaine sur place. Nous étions surpris et heureux de l'invitation ! Nous l'avons accepté immédiatement, et planifié cela pendant une semaine de vacances scolaires.

Retour en haut de page Un déplacement sans histoire

Après avoir obtenu les visas pour Moscou, et réalisé un voyage sans problème sur Air France, nous avons atterri à Moscou, où nous attendait notre première surprise : le talonneur de l'équipe nous attendait avec un responsable et un sponsor. Ils se sont présentés : c'était le talonneur de l'équipe de division 1 de Moscou, le président de la Fédération de Rugby soviétique et un sponsor... Nous allions jouer deux matchs contre l'équipe de Moscou, pas l'équipe Universitaire, et nous étions reçu de façon très professionnelle.

Retour en haut de page L'arrivée : un accueil très agréable

Rue pas très loin de l'hôtel

Nous avons passé la douane de façon "prioritaire", et un bus avec une guide nous attendais à l'extérieur. Ce bus fut à notre disposition toute la semaine. Il nous conduisit à notre hôtel, à la grande périphérie de Moscou. Nous étions 20 joueurs et 2 entraîneurs. Ils nous ont logé à deux par chambre. Toutes les formalités étaient remplies par nos accompagnateurs, qui nous ont présenté rapidement la ville et le sponsor nous a donné l'équivalent de 400 francs en roubles, ce qui représentait 5 mois de salaire moyen. Leur façon de nous mettre à l'aise.

Retour en haut de page Les matchs de rugby : physiques, sur un sol en béton

Nos matchs de rugby se sont déroulés sur un sol rendu dur par le gel, il faisait -10°C. Du coup, nous avons eu quelques blessés. En terme de jeu, nous avons largement perdu le premier match, sur la confrontation physique, car ils étaient tous plus lourds que nous, et plus grands. Au second, nous avons fait match nul, car nous avons décidé de les prendre de vitesse, ce qui a bien marché : nous avons tous joué comme des trois-quart.

Entre nos deux matchs, nous avons vu jouer - et gagner - l'Italie contre l'équipe d'URSS, où il y avait 8 joueurs de l'équipe de Moscou contre qui on jouait.

Retour en haut de page Les visites : de très jolis monuments

Nous avons passé le reste du temps à visiter la ville, avec la Place Rouge, le Kremlin, l'église Saint Nicolas, la rue Arbat, la Piscine en plein air, des couvents et des églises, les bâtiments flèche... La journée nous étions en bus avec notre guide, et le soir nous prenions le métro, chaque station étant construite comme un monument, avec du marbre et un personnel important pour aider les gens, mais aussi avec des portillons chargés de détruire le genou de ceux qui ne mettaient pas leur monnaie dans la machine à l'entrée. Après de dures négociations avec notre guide - qui allait ensuite rendre compte, nous avons obtenu le permis pour nous rendre en bus à Zagorsk, histoire de visiter le Vatican des Orthodoxes. C'était très joli.

Eglise dans les rues de Moscou Cathédrale de la Dormition au Kremlin Toits bleus et or à Zagorsk

Nous sommes bien sûr allé au MacDo de la place rouge, histoire, après une queue de plus d'une heure, de manger dans le MacDo le moins cher de la planète à l'époque. Nous avons quelque peu abusé !

Piscine en plein air par -20°C à l'extérieur Dans le métro : du marbre...

Le soir, nous sommes allé faire des visites, et aussi passer quelque soirées en boite de nuit. Pour cela, nous avons pris des taxis, avec des chauffeurs protégés des agressions des passagers par des bulles de plexiglas autours de leur siège. En boite de nuit, il y avait de nombreuses personnes venues pour s'amuser, un peu de mafia aussi qui demandait un dollar pour nous laisser nous asseoir.

Retour en haut de page L'ambiance : une vie difficile, à commencer par la nourriture

La rue arbat où l'on trouve de tout au marché noir

L'ambiance était globalement assez dure à Moscou. Ce que nous avons pu voir d'abord c'était le peu de nourriture disponible dans les boutiques, et même à l'hôtel. Nous avons fait la queue à deux boutiques, histoire de voir. La première vendait des tranches de gâteau roulés. Une personne ne pouvait en avoir que deux. C'était peu finalement. L'autre boutique vendait des gâteaux de pomme de terre avec un peu de viande à l'intérieur. Il fallait réchauffer, et ce n'était pas bon froid. Notre hôtel servait lui toujours le même repas le soir, du borj, soupe avec du choux rouge et des haricots, et une boulette de viande. Nous agrémentions avec du caviar acheté au serveur de la main à la main, du pepsi, et de la vodka.

Nous avons aussi assisté à quelques agressions entre personnes dans la rue. C'était très violent, et nous nous disions qu'il valait mieux éviter de tomber dans ce genre d'histoire. Les policiers arrêtaient nos taxis pour leur mettre des PV juste parce qu'ils avaient des passagers, genre d'impôt direct. Les taxis qui dérapaient sur la glace et allaient taper les véhicules à l'arrêt ne s'arrêtaient pas pour faire un constat.

Retour en haut de page Le retour

Nous sommes rentrés au bout d'une semaine contents du voyage et du séjour. Peu de temps après, l'URSS disparaissait...

Retour en haut de page : retour en haut de page
Accès au sommaire, http://mesvoyages.net
Voyages et Environnement, le site de Philippe OssetCompteur

Prie Dieu, mais continue de nager vers le rivage.

Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Bolivie, Chili, Corée, Costa Rica, Egypte, Espagne, Finlande, France, Grèce, Grande-Bretagne, Hongkong, Inde, Indonésie, Italie, Japon,
Kazakhstan, Kirghizistan, Madagascar, Maroc, Mexique, Népal, Norvège, Pérou, Pologne, Portugal, Suisse, Tanzanie, Tchéquie, Thaïlande, Tunisie, URSS, Uruguay, USA, Venezuela, Vietnam