MAROC en Mai 2001 : marche

Page précédente Accueil de l'album du Maroc Page suivante

Cliquez sur une petite photo pour voir un agrandissement...

Je décris ici les quelques promenades à pieds en montagne que j'ai réalisé pendant mon séjour au Maroc, essentiellement dans les environs du mont Toubkal (4167 m).

Paysage au Nord de l'AtlasMontagne à 3600 mA mon arrivée sur place, j'ai trouvé un petit village très calme (Oukaimeden), avec une cinquantaine de maisons, un grand hôtel affreux (genre construction moderne béton), un barrage, et les montagnes tout autour. La ville est à 2600 m, et la route pour arriver là est sinueuse, et domine des vallées colorées d'ocre et de vert.

Après avoir choisi mon hôtel, et pris mon repas de midi, je me suis mis en tenue, enfilé mes chaussures de marche, déployé mon bâton télescopique, et je suis parti à pieds vers la montagne. Il y a tout d'abord une petite marche d'approche qui passe au bas des 5 téléskis et du télésiège de la station. Ils étaient bien sûr arrêtés, car il n'y avait pas un poil de neige à cette altitude. Les pylônes sont peints en orange, ce qui donne une impression bizarre, mais ne défigure pas trop le versant.

Village à flancs de montagneEnsuite, j'ai suivi un petit chemin qui passait près de vieilles maisons, et montait vers le sommet. Rapidement, le chemin a disparu, et je me suis retrouvé au milieu des cailloux, à grimper "ferme". J'avais de l'eau, mon appareil photo, et il faisait beau. J'avais encore un peu de temps devant moi, et j'étais en forme. J'ai donc continué vers le sommet. Deux heures avant la tombée de la nuit, j'ai commencé ma descente vers l'hôtel, où j'étais un des deux clients pour la nuit. Le propriétaire de l'hôtel, et le maître d'hôtel m'ont expliqué quoi faire le lendemain, pour se promener, me tentant beaucoup pour que je reste (tellement il y a de randonnées possibles !).

Le lendemain, j'ai pris la matinée pour me promener autours de la ville, par la chemin des crêtes derrière le village. En effet, des nuages lourds couvaient dans la vallée, et j'ai décidé de ne pas tenter l'ascension dans ces conditions. Après le repas de midi, je suis parti vers un col, que j'ai rejoint sans problème, et, vers 15h00, les nuages ont commencé à monter. Ma descente se déroula bien jusqu'au plat, dans le soleil. Mais la brume m'avait précédé sur le plat, et j'ai du mettre mon poncho de pluie pour éviter d'être trempé. J'étais content de ne pas avoir été pris plus haut, mais je regrettais aussi de ne pas avoir fait ce que je voulais faire.

Après une seconde nuit où j'étais seul client dans l'hôtel, je suis parti vers Ouarzazate. Je n'avais pas assez sur moi en Francs ou en Dirham pour une troisième nuit, et il n'y avait pas de distributeur de billets. Je devais vraiment partir ! Si j'avais eu encore un peu d'argent, je serais sans doute resté un troisième jour histoire de grimper encore... C'est un endroit d'où l'on peut faire de bonnes randonnées. J'y reviendrai peut-être ayant ce seul but en tête (exemple : faire le tour du Toubkal).

Page précédente Accueil de l'album du Maroc Page suivante

Retour en haut de page : retour en haut de page
Accès au sommaire, http://mesvoyages.net
Voyages et Environnement, le site de Philippe OssetCompteur

La caravane passe, les chiens aboient.

Afrique du Sud, Argentine, Bolivie, Chili, Corée, Costa Rica, Egypte, Espagne, Finlande, France, Grèce, Grande-Bretagne, Hongkong, Inde, Indonésie, Italie, Japon,
Kazakhstan, Kirghizistan, Madagascar, Maroc, Mexique, Népal, Norvège, Pérou, Pologne, Portugal, Suisse, Tanzanie, Tchéquie, Thaïlande, Tunisie, URSS, Uruguay, USA, Venezuela, Vietnam