HONGKONG, Juillet à Septembre 1991

DrapeauCliquez sur une petite photo pour voir un agrandissement...

L'île de Hongkong

Photos précédentes Accueil de l'album photo du Chili Photos suivantes

L'île est le centre actif et connu de la ville. C'est en fait un promontoire rocheux, avec des zones habitables plates qui ont été gagnées sur la mer...

Au centre de ce côté nord de l'île, il y a le quartier que l'on appelle "Central". C'est le centre d'affaires de la ville. C'est aussi ce que l'on connaît de Hong Kong par les photos classiques qui circulent. C'est Hongkong pour l'ensemble des gens qui n'y sont jamais allé. Il y a là les plus hautes tours de la ville, les plus modernes... le terrain est hors de prix. Un exemple : lors de mon séjour, on allait construire la future plus haute tour de l'île dans ce quartier. On peut se dire que le coût de la partie "construction" était énorme. C'est vrai... car ce bâtiment devait être gigantesque. Cependant, et de plus, le terrain représentait la moitié de l'investissement total, c'est à dire autant que le coût de la construction !!! J'imagine mal le prix du m2 de terrain à construire dans ce cas !!!

J'habitais Causeway Bay, un quartier juste à côté de central, réputé pour son port de plaisance, accessoirement abris en cas de typhon. Je me suis renseigné : il fallait débourser 1 million de FF par an pour avoir un appontement et y mettre son bateau ! On imagine bien le type de bateau qui va sur un tel appontement... sûrement pas un zodiac. Vu le niveau de vie à cet endroit, et le fait que c'était une colonie britannique, il y avait bien sûr aussi quelques "clubs" très sélect. La liste d'attente était si longue qu'il fallait, en 1991, 6 ans d'attente pour pouvoir s'inscrire et y rentrer... si on satisfaisait les critères d'admission.

Star-Ferry permettant de traverser la baie

J'ai acheté un livre contenant toutes les cartes et rues de l'île. Mais on n'en avait pas vraiment besoin, la ville s'étendant au bord de mer, qui était donc toujours là pour aider à s'orienter, ainsi que le "Peak", la montagne principale de l'île, juste au dessus de central. On pouvait y aller à pieds ou en bus. J'y suis allé plusieurs fois pour la vue exceptionnelle que l'on avait sur la ville. Le Peak, c'est aussi l'élément visible, physique, de la position sociale des habitants du coin. Plus on était haut, et plus on était riche, vu le prix des locations sur les pentes du Peak, croissant vers le sommet. Il est vrai qu'en montant on a aussi une condition de vie plus tranquille : moins de monde, plus de vent donc de fraîcheur, point de vue... D'ailleurs, j'avais une amie britannique qui vivait là, à mi-hauteur, et m'a invité à pas mal de soirées ou l'on faisait des barbecues sur la terrasse. Quelle vue !

C'est aussi à partir de l'île que l'on prenait les bateaux vers Lantau et Macao, dans un quartier situé de l'autre côté de Causeway Bay par rapport à central.

L'île, ce n'était pas que le côté dont j'ai parlé jusqu'à présent, face à Kowloon. C'était aussi le sud de l'île, avec un port (Aberdeen), un parc aquatique (où j'ai eu le coup de soleil de ma vie à rester une journée, par un temps couvert mais chaud, en maillot de bain allant d'attraction en attraction), et quelques coins sympa à visiter, au calme.

Bus la nuitEn plus des "grandes" sorties, comme le Peak (le tour, 1 heure), Macao, Aberdeen... il y avait aussi les petites. J'ai fait plusieurs fois, pour le plaisir, des sorties "tram", dans des tram à étages pas cher, histoire de prendre la "ligne du bord de mer", maintenant au milieu des terres vu l'espace gagné sur la mer. Plaisir voyeur garanti sur la foule et les lumière nocturnes de la ville. A cela, ajoutez quelques sorties dans les restaurants variés du coin (mes préférés : les restaurant de cuisine Indienne).

L'île avait pour moi une vie propre, différente de celle de la péninsule, plus expatriée en fait, plus frime, plus touristique. Idéale pour les sorties, j'étais content d'avoir choisi mon appartement là, car l'atmosphère était différente, mais confortable. Cela étant, en agissant ainsi j'ai été le "touriste" parfait, sans en avoir l'air... j'en ai bien profité pour me détendre, mais j'ai du coup peu connu la vie des chinois travailleurs dans la ville.

Photos précédentes Accueil de l'album photo du Chili Photos suivantes

Retour en haut de page : retour en haut de page
Accès au sommaire, http://mesvoyages.net
Voyages et Environnement, le site de Philippe OssetCompteur

Un jour en vaut trois pour qui fait chaque chose en son temps.

Afrique du Sud, Argentine, Bolivie, Chili, Corée, Costa Rica, Egypte, Espagne, Finlande, France, Grèce, Grande-Bretagne, Hongkong, Inde, Indonésie, Italie, Japon,
Kazakhstan, Kirghizistan, Madagascar, Maroc, Mexique, Népal, Norvège, Pérou, Pologne, Portugal, Suisse, Tanzanie, Tchéquie, Thaïlande, Tunisie, URSS, Uruguay, USA, Venezuela, Vietnam