FINLANDE en 1997 et 1998

Cliquez sur une petite photo pour voir un agrandissement...
Cliquez pour voir directement quelques photos

Description brève de mes voyages

Je suis allé en Finlande plusieurs fois pour mon travail, à Tornio (Kemi) dans le Nord à la frontière avec la Suède et à côté du cercle polaire (2 fois), et à Raahe (Oulu), dans le centre (1 fois). Pendant ces séjours pour le travail, je n'ai pas eu l'occasion de visiter les villes en question, entre deux avions et des taxis. Cependant, j'ai passé deux fois quelques jours supplémentaires à me promener dans les environs d'Helsinki (et de son aéroport), en voiture de location, jusqu'à des villages faits en maisons de bois. J'ai aussi visité un peu Helsinki à chaque fois, notamment le centre avec une grande église sur un petit tertre, et ses grands commerces fermés tôt le soir et le week-end... je n'ai pas trouvé la ville très excitante.

Visite du Sud de la Finlande

Bord d'un lacLorsque j'ai visité le Sud de la Finlande, je suis allé à l'Est (carte GT3 des éditions Karttakeskus) et à l'Ouest d'Helsinki (carte GT2). J'ai pris la route principale au bord de mer (au Sud), à chaque fois. Quelque chose d'étonnant est d'ailleurs, en voyant les cartes, de noter le nombre de lacs qu'il y a dans ce pays, qui doit être le paradis des pécheurs. Je voulais faire peu de kilomètres à chaque fois, d'une part pour ne pas me fatiguer, et d'autre part parce que la location de la voiture était assez chère pour les kilomètres en plus du forfait (comme tout le reste d'ailleurs). Enfin, vu que le pays est peu habité, il n'est pas nécessaire d'aller bien loin pour se trouver en pleine forêt au bord d'un bras de mer, au milieu de maisons en bois.

En arrivant dans les petites villes où j'ai passé mes nuits, ma première tache était de trouver un hôtel. Ce fut en général assez facile, avec des chambres disponibles à chaque fois. Elles n'étaient pas gigantesques et assez sobres, mais confortables. Mon anglais suffisait pour parler, ce qui fut d'ailleurs vrai tout le temps, avec les pécheurs, agriculteurs et routiers que j'ai rencontré et avec qui j'ai discuté. Ensuite, à chaque ville, je prenais la voiture pour faire le tour des environs, rapidement, et découvrir des endroits où je voulais aller marcher ensuite. C'est ainsi que j'ai repéré un chemin balisé en forêt avec pleins de champignons, un lac assez grand dont j'ai fait le tour passant à côté de petites maisons, une forêt bordant un lac avec des champs cultivés, des roseaux et des oiseaux. J'ai donc fait pas mal de sorties "nature".

Cigne sur un lacLes contacts que j'ai pu avoir furent très bons, notamment le jour où j'étais en train de pique-niquer au bord d'un lac, assis par terre près des roseaux, regardant un cygne. Un type est arrivé avec son tracteur, et a engagé la discussion. Il m'a expliqué qu'il possédait la maison que je voyais de l'autre côté du lac (j'étais peut-être sur ses terres !) et qu'il observait aussi les cygnes. Il m'a raconté que ces cygnes n'étaient pas sédentaires, mais que c'étaient toujours les mêmes qui revenaient... il semblait passionné.

Les villages et les églises étaient construits en bois la plupart du temps. C'était très joli, et seules quelques constructions en béton apparaissaient. Les boutiques étaient bien approvisionnées. Un soir, au bord d'un lac, je me suis mis à attendre que le soleil se couche pour prendre une belle photo. J'ai attendu longtemps !!! Même au sud du pays, le soleil, en été, met du temps à descendre ! Un autre soir, dans mon hôtel, il y avait une soirée de fin d'études pour l'Université du coin. C'était amusant de voir ces diplômés finlandais faire la fête... pas très différents de chez nous ! Ainsi je me suis reposé pendant ces quelques jours, dans un pays par essence froid où, par contrecoup, les vivants ont de la chaleur à partager...

Mini Album Photo

Maisons en bois Gros batiment Maisons en bois
Bâtiment en bois Gros plan sur la maison Le soleil à minuit
Roseaux Petit chemin de terre Ponton avec quelques hors-bord
Rivière un peu eutrophiée Grand lac

Anecdote : une réservation loupée...

A l'occasion d'une escale à Helsinki, sur le chemin du retour vers Paris, j'ai dû dormir dans un hôtel près de l'aéroport, le "Top Serena Hotel Korpilampi", à Espoo. J'avais demandé à l'agence de réserver une chambre pour moi, histoire de savoir où aller. L'hôtel était à 20 minutes en voiture, en pleine forêt, et je le connaissais pour y avoir dormi déjà une fois. Je me faisais une fête d'aller là.

Mon avion a atterri à l'heure vers 18h00. J'ai ensuite récupéré mes bagages, et j'ai pris un taxi, sans traîner dans l'aéroport. En arrivant, la réception m'a dit : "votre agence ne nous avait pas dit que vous arriveriez si tard (19h15 !!!), et donc vous avez perdu votre réservation, et nous sommes pleins. En revanche, nous avons de petites salles où nous pouvons vous loger, si vous voulez...". C'était le soir, après une journée de travail, et je n'avais pas envie de partir sur les routes en taxi à la recherche d'un autre hôtel. J'étais coincé ! La salle où ils m'ont mis faisait 3 m2, sur un lit de camp 1 place (d'ailleurs, la nuit venue, j'ai préféré mettre le matelas par terre pour mieux dormir), sans douche ni téléphone, un petit lavabo lave-mains étant l'unique accessoire de propreté... C'était une petite salle de réunion transformée en chambre pour la nuit. Ils ont quand même osé se faire payer la chambre par l'agence, à plus de 600 FF !!!

J'étais vert de rage pendant cette nuit, et ensuite : j'ai mal dormi, je n'étais pas propre... L'attitude des gens y contribuait : l'hôtel, avec ses petites salles, faisait la preuve qu'il pratiquait le surbooking systématique, ce qui est au dépend de ses clients... je me suis promis de ne jamais y retourner !!! En plus, l'hôtel voulait se faire payer la chambre plein pot, ce qui est de l'arnaque pure et simple !!! L'agence, en me réservant la chambre, n'avait rien dit sur mon horaire d'arrivée !!! Et enfin, l'agence, alors que j'ai envoyé un fax immédiat de protestation à mon retour, voulait que ma boite paye la chambre, puisqu'ils avaient payé malgré tout l'hôtel !!! Je m'y suis farouchement opposé !

Conclusion : maintenant, quand je réserve une chambre dans un hôtel, je dis toujours par fax mon horaire d'arrivée prévue en insistant pour qu'ils me gardent la chambre, quoiqu'il arrive. De toutes façons, ils me factureront la chambre même si je ne viens pas... alors autant être lourd sur la réservation !

PS : il peut paraître ridicule de s'attacher à cette anecdote, surtout vu mes voyages ailleurs, et ma propension à choisir des solutions pas forcément simples en voyage... Mais, quand je viens de travailler 8 heures, de faire un vol en avion, et que je prévois de travailler le lendemain après un nouveau vol en avion, j'aime bien un peu de confort ! En plus, je hais la mauvaise fois, et là il y avait cumul. Ainsi ni le physique, ni le moral n'y étaient... d'où mon énervement.

Retour en haut de page : retour en haut de page
Accès au sommaire, http://mesvoyages.net
Voyages et Environnement, le site de Philippe OssetCompteur

Même les petites étoiles brillent dans la nuit.

Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Bolivie, Chili, Corée, Costa Rica, Egypte, Espagne, Finlande, France, Grèce, Grande-Bretagne, Hongkong, Inde, Indonésie, Italie, Japon,
Kazakhstan, Kirghizistan, Madagascar, Maroc, Mexique, Népal, Norvège, Pérou, Pologne, Portugal, Suisse, Tanzanie, Tchéquie, Thaïlande, Tunisie, URSS, Uruguay, USA, Venezuela, Vietnam